Les macérâts (2)

Hey!

Voici la suite de mon propos sur les macérâts.

Le macérât huileux à chaud

L'intérêt de cette technique est que le procédé est beaucoup plus rapide que la macération huileuse à froid.

Au niveau des "outils de travail", ce sont les mêmes que ceux de la macération huileuse à froid sauf qu'il faut en plus un casserole et de l'eau chaude car le procédé se fait au bain marie.

Le procédé:

- Mettre la plante dans un récipient puis la recouvrir d'huile végétale
- Fermer le récipient et le mettre au bain marie pendant deux heures

- Retirer le pot du bain marie et le laisser refroidir  - Lorsque le contenu est froid, transvaser le macérât à l'aide d'un filtre et d'un entonnoir
- Pour la conservation, ajouter quelques gouttes de vitamine E

 Le macérât aqueux

Pour cette technique, les outils et le procédé sont exactement les mêmes que la macération huileuse à froid. Cependant, la base n'est plus l'huile mais l'eau, la glycérine ou l'alcool. Le temps de repos est également modifié, il est de 24h quant au conservateur ce ne sera pas la vitamine E mais le cosgard.

Voilà, voilà.

Partie: 1

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire