Zoom sur le henné (2)





Comment choisir son henné ?



Le VRAI henné naturel sans additif se trouve dans les boutiques indiennes et afros mais aussi dans les magasins de cosmétique végétale, bio... type Arome-Zone. Vérifiez donc bien les ingrédients et les mentions écrites sur la boîte avant de l'acheter.
Ensuite le henné naturel est de couleur VERTE c'est par la suite en faisant le mélange que la plante s'oxyde et change de couleur. Donc si vous tomber sur une boîte de coloration au henné et qu'en ouvrant la boîte vous tomber sur une poudre rouge, jaune, ou bleue ne vous laissez pas avoir!
Certains recommandent également en cas de doute ou pour être sûr de l'origine de prendre du henné Body Art Quality (BAQ). Il s'agit en fait de henné dont les grains ont été travaille pour les tatouages corporelles. L'avantage pour les cheveux sera une couleur vibrante, un rinçage optimal et un effet gainant prolongé. 

Mises en garde : les sels métalliques

En achetant votre henné vous pouvez tomber sur des mélanges contenant des sels métalliques (sodium picramate) qui correspondent en fait au cuivre, au fer ou encore à l'aluminium. Ces ingrédients sont présents dans certains colorants afin de mieux fixer la couleur sur le cheveux, rendre la teinture plus vibrante et naturelle.

Malheureusement, les cheveux traités chimiquement et les sels métalliques ne font pas bon ménage ! Et quand je parle de chimiquement je parle des ayant été défrisés, lissés de manière brésilienne, japonaise... ou encore colorés ultérieurement. Ces ingrédients peuvent en effet entraîner casse, chute, brûlure voire un changement de couleur pas très glamour pour nos bien-aimées chevelures: DEVENIR VERT !

Henné l'ennemi du métal,  du bois et du verre

Enfin, le henné au moment du mélange ne peut être mis en contact avec quelconque instrument autre que le plastique. Pouquoi ? Parce-que le henné peut réagir avec les éléments notamment le métal qu'il peut ternir, oxyder donc évitez de mélanger vos petites cuillères avec le henné!

A bientôt pour la suite,


 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire